VOIR ET MOUVOIR -2013-

Cette exposition qui réunissait les élèves de troisième et quatrième année en Scénographie a été réalisée sous la direction de Raymond SARTY, Claude NESSI, Bernard SKIRA et Jean-Jacques BIRGÉ.

 

À partir de la collection de plâtres de l’ENSAD, nous avons proposé et construit deux espaces: une première salle très blanche dans laquelle le visiteur découvre de très hauts socles (1,80m à 3,80m) sur lesquels sont juchés les différents bustes et têtes de la collection, dont les regards convergent tous vers le même point. Une bande sonore a été réalisée, et donne à entendre un florilège de poèmes autour du paysage, écrit par différents artistes et dit en plusieurs langues. La seconde salle est plongée dans la pénombre, et présente un paysage que le spectateur peut moduler par le biais de mécanismes qui déclanchent mouvements ou évènement sonores. Elle est composée d’un lycra tendu sur 50 m2, partiellement recouvert d’un motif en contreplaqué peint en blanc, de gobelets découpés et d’aiguilles. En dessous, 10 mécanismes et un piano préparé sont installés, et peuvent être actionnés par les spectateurs depuis un belvédère qui surplombe l’ensemble. À travers cette proposition, nous avons voulu questionner les règles traditionnelles de la scénographie d’exposition, en mettant le spectateur dans une position passive dans un premier temps, puis active dans un second. La question du modelage est ici centrale, on le donne à voir puis à éprouver.

 

 

 

Vue en 3D du projet
plan du projet
image de construction
entrée de spectateur salle n°1
salle n°1
vue depuis le belvédère, salle n°2
vue sur la salle n°2
vue depuis le belvédère salle n°2
vue des motifs en mouvement
En voir plus