SCRIBES ET POSTILLONS -2013-

Ce projet a été réalisé en 2013 dans le cadre des évènements spectaculaires de la BNF, et a été présenté sur le parvis de la BNF durant un week- end. 

 

Les écrivains publics étaient des acteurs importants de la vie sociale en France jusqu’aux années 1950 environ. Aujourd’hui, ce métier poétique a disparu, et avec lui les échanges postaux personnels. Scribes et Postillons est là pour y remédier en proposant ses services d’écrivains publics aux passants . Cet organisme gratuit comprend un administrateur général (M. ou Mme Jean(ne) Vilar), deux écrivains publics, (Miss Olivetti et Underwood), un « adresseur», personnage chargé de mettre les lettres dans les enveloppes, d’y inscrire l’adresse et de les timbrer (Mademoiselle Grattemenu), et un « tamponneur », qui vient apposer divers sceaux, pour officialiser tout à fait le crédit de cette administration, (Monsieur Antonin Artaud). Cet évènement est transposable dans divers lieux, pourvu que l’implatation garantisse un passage du public suffisant pour créer l’évènement. 

À la fin de la journée, toutes les lettres écrites sont postées.

Les passants ont à leur disposition une dizaine de lettres types, ( lettre d'insulte, lettres d'amour poétique, lettre pour une bouteille à la mer, lettre de rupture hésitante...) qu’ils pourront personnaliser à leur convenance. Bien sûr, libre aux écrivains d’égayer le propos, en le rendant quelque peu loufoque, à grand renfort de vignettes disposées dans des bocaux que le client peut tirer au sort. Sur ces petites étiquettes, des mots sont inscrits;pour compléter une lettre d’insulte, le client aura le choix entre insultes désuètes, insultes du capitaine Haddock, ou encore insultes vulgaires, à mélanger selon son bon vouloir. 

Le soucis de hiérarchie présent dans la proposition est primordial dans le sens où il ancre le dispositif dans une réalité tangible, celle de l’administration postale. Le spectateur est face à une situation qui ne lui est pas tellement inhabituelle, et pour laquelle il dispose déjà de quelques repères. Scribes et Postillons réactualise, le temps d’une performance, ce métier tombé dans l’oubli, et offre aux passants le temps de penser à quelqu’un qui leur est proche et à qui ils auraient envie d’adresser un mot. 

Mme Jeanne Vilar à la réception
Mme Vilar
M. Jean Vilar à la réception
M. Vilar
vue d'ensemble de la performance
vue d'ensemble
vue d'ensemble
vue d'ensemble
miss Olivetti, écrivain public
En voir plus